Curage des bassins contenant des boues

Systèmes de lagunage, filtres plantés de roseaux (FPR), lits de séchage plantés de roseaux (LSPR) et bassins de décantation des eaux pluviales constituent des ouvrages qui produisent des boues "ponctuelles". Périodiquement (tous les 5 à 15 ans) et bien avant saturation, il faut extraire les boues des bassins. Le curage demande de l'expérience, du matériel lourd et adapté ainsi que de la précision et de l'habileté

  • Efficacité
  • Disponibilité
  • AGROSYLVA
    Cycles de l'eau, du végétal et de l'énergie
    Let's dare the virtuous circle !

Agrosylva est en mesure de réaliser, par ses moyens propres, ou en sous-traitance, toutes les prestations de curage ainsi que le transport des boues vers leur lieu de valorisation

Plusieurs méthodologies de curage sont envisageables :
- En cas de lagunage dont l'étanchéité est assurée par une géomembrane dont on veut conserver l'intégrité : les boues sont extraites sous forme liquide par une pompe immergée et soutenue par un radeau. Le fonctionnement du système de lagunage n'est pas altéré au cours du chantier

- Lagunage dans les autres cas : l'alimentation d'un bassin est coupée par un by-pass qui fait transiter les effluents vers un autre bassin. Le surnageant est également transféré pour permettre aux boues affleurantes de s'assécher. Les boues pâteuses ou solides sont extraites par une pelle mécanique équipée d'un godet curage. Un engin chenillé pénètre dans le bassin pour pousser les boues vers le point d'extraction

- Filtres plantés de roseaux et lits de séchage plantés de roseaux : l'alimentation d'un bassin est suspendue le temps que les boues qui y sont contenues s'épaississent. Peu de temps avant le curage, les roseaux sont faucardés et évacués. L'extraction des boues est réalisée avec une pelle mécanique dotée d'un godet curage